top of page

 

Ambrotype "femme au ruban bleu" c.1865

€500.00Price
VAT Included

Ambrotype de beau format : portrait d'une femme à la coiffe au ruban bleu et robe de taffetas noir. Elle est pensive et accoudée à un guéridon où est posé un livre.

Dans un très beau cadre en bois noirci Napoléon III

Au dos étiquette Maison DUVAL, Caen

Ambroise Duval commence à faire des portraits au daguerréotype  à Nantes au milieu des années 1850. Il ouvre rapidement des succursales à Angers, Orléans et Tours. Enfin à Caen le 25 novembre 1862, il ouvre un atelier 7, rue Hamon qu'il cèdera en 1866.

Breveté en 1854 par James Ambrose Cutting, un ambrotype est un négatif sur plaque de verre, lorsqu’on le regarde en transparence, qui devient un positif lorsqu’on le place devant un fond noir.

L'ambrotype est couramment utilisé de 1854 jusqu'aux années 1870. Moins onéreux et nécessitant un temps de pose beaucoup plus rapide que le daguerréotype, il sera abondamment utilisé par les portraitistes. Pour obtenir le négatif de cet objet unique, une plaque de verre préalablement nettoyée est recouverte d’une couche de collodion. Après séchage, un vernis transparent est appliqué, ainsi que parfois des rehauts de couleur. Présenté sur un fond de tissus ou papier noir, il est livré serti dans un écrin (union case) ou dans un cadre comme pour les daguerréotypes, ce qui créer souvent une confusion dans l’identification de ces deux procédés.
bottom of page